Dépression post-partum: les solutions pour les jeunes mamans

Les symptômes et les traitements de la dépression Post-Partum à découvrir à Paris avec une spécialiste

La dépression post-partum (DPP) ou post natal survient 2 à 8 semaines après la naissance d’un enfant. Les jeunes mamans en souffrance manifestent des comportements dépressifs et anxieux. Focus sur les signes de ce trouble et sur les traitements conseillés pour aider les jeunes mamans. Martine Valton Jouffroy, Gestalt Thérapeute à Paris, vous accompagne dans cette épreuve.

Principaux symptômes de la dépression post-partum

L’isolement est un trait commun aux mères souffrant de dépression post-partum. Elles sont
également craintives et obsessionnelles du bien-être de leur enfant. Cela se traduit par des visites trop fréquentes chez le pédiatre. Sauts d’humeur, perte de motivation, douleurs particulières, phobies sont les autres symptômes les plus courants de la dépression post- partum. Ce type de trouble se reconnaît également par les formes habituelles de la dépression, toujours en rapport avec le nourrisson :

· troubles du sommeil
· problèmes de concentration et de mémoire
· difficulté à prendre des décisions et à agir
· troubles de l’appétit
· fatigue physique et psychique permanente
· tristesse
· perte de confiance en soi
· retrait social
· angoisse
· perte d’intérêt pour soi-même ou pour l’enfant ou le contraire : une inquiétude
démesurée pour le bébé
· envies suicidaires
· sentiment de culpabilité et d’incompétence en tant que mère

Causes probables de la dépression post-partum

La dépression peut résulter des appréhensions liées à la venue d’un enfant et au fait de devenir mère. Outre les facteurs psychologiques, les troubles d’ordres biologique et hormonal peuvent aussi rendre une jeune maman dépressive après son accouchement. Les problèmes financiers ou personnels : solitude, abandon, rupture, absence de soutien conjugal/familial et les problèmes de couple survenant pendant la grossesse augmentent également le risque de dépression post-partum. Sans oublier les antécédents familiaux de dépression ainsi que les complications pendant le travail ou après l’arrivée du bébé : maladie du nourrisson, naissance prématurée, handicap, difficulté d’allaitement…

Prévention et traitement de la DPP

Pour éviter la dépression post-partum, une maman doit suivre les conseils suivants :

Prendre du repos
Se reposer signifie bien dormir et se relaxer de temps à autre. Une jeune maman doit parfois confier son bébé à une personne de confiance pour se ressourcer. Elle devrait se reposer souvent quand elle sent la fatigue l’envahir.

Suivre une alimentation saine et équilibrée
Une mère doit bien se nourrir pour réunir les forces nécessaires pour prendre soin de son petit bout. Une alimentation variée, riche en vitamines, calciums et protéines est le secret d’une santé de fer. Consulter le médecin si nécessaire.

Pratiquer une activité physique régulière
Des exercices de remise en forme sont recommandés pour rester tonique et retrouver la ligne après la grossesse. Attention toutefois à faire du sport avec modération pour ménager le corps. Ainsi, il est préférable de privilégier le yoga, la natation ou encore la marche à pied. Une rééducation périnéale doit être faite avant tout retour au sport.

Maintenir de bonnes relations sociales
Une maman a besoin de décompresser et de se défouler pour oublier un peu ses tracas du quotidien. C’est pourquoi, il faut passer du temps avec ses amis, emmener bébé dans des lieux publics, ensoleillés et verdoyants. Et essayer de se lier d’amitié avec d’autres mamans et partager ses expériences.

Prendre du temps pour soi
Une mère doit entretenir sa féminité, se sentir belle et désirable. C’est d’autant plus important pour préserver l’intimité du couple après la naissance d’un enfant. Il est donc conseillé aux jeunes mamans de se faire chouchouter. Demander de l’aide au papa ou la famille est une façon de récupérer de l’énergie.

Décider d’un accompagnement thérapeutique
Lorsque la dépression est sévère, mieux vaut recourir à l’aide d’un professionnel en santé mentale. Je vous accompagne à Paris, Lille et Bruxelles pour faire face à la dépression Post-Partum. L’accompagnement d’un thérapeute peut être efficace pour sortir de la dépression et assumer pleinement son rôle de mère ! En cas de doute, n’hésitez pas a demander une seule séance et voir si tel est le diagnostic. Si votre situation nécessite une hospitalisation, elle sera signifiée à ce moment la.