Couple : Comment bien communiquer en toutes circonstances

comment bien communiquer dans son couple

Bien communiquer dans un couple est la pierre angulaire d’une relation épanouie… et la clé de voûte de sa longévité. Mais communiquer n’est pas forcément inné et ne signifie pas par exemple devoir tout déchiffrer en permanence ou parler de tout à chaque instant. Comment doser ses propos et ses actions, maîtriser les frictions mais aussi, appréhender un quotidien qui n’est pas sans repos ? Si au début certains de ces conseils peuvent se révéler non naturels, ils vous aideront sans aucun doute à établir une relation saine à plus ou moins long terme.

Avant de réfléchir à comment bien communiquer, il est intéressant de comprendre pourquoi communiquer est important et surtout difficile de nos jours. Face à des trains de vie de plus en plus surchargés et effrénés, nous avons parfois l’impression de manquer de temps pour dialoguer au quotidien. Ou simplement pensons nous le faire sans nous rendre compte que nous ne rentrons pas dans le fond des choses. Faire tel voyage ou savoir qui a rangé ou non la dernière fois la maison n’a pas le même poids que d’exprimer manquer d’affection ou que vous vous sentez mal dans votre peau. Or, ce manque peut avoir des répercussions immédiates ou à plus long terme aussi bien d’un point de vu personnel que sur la vie de famille notamment.

Dire ce que nous ressentons vraiment et qui nous sommes

C’est malheureusement le piège dans lequel tombent de nombreux couples sans s’en rendre compte : parler du quotidien sans rentrer plus en profondeur sur les émotions profondes. Les premières semaines voire les premiers mois, tout semble facile ! Imperfections et désaccords se règlent rapidement. C’est souvent par la suite que les choses sérieuses commencent. Communiquer avec son partenaire revient à ne jamais cesser de parler des vrais ressentis et de montrer à l’autre sa personnalité. Par exemple, dans une situation donnée, vous pourriez exprimer ce que vous pensez ou expliquer votre réaction pour dégager un trait de votre personnalité. Ne jamais cesser de se découvrir l’un l’autre et l’une des clés du succès. Un impératif qui vous entraînera à devoir être curieux également. Tout comme la nécessaire obligation de parler afin d’éviter les non-dits, souvent destructeurs lorsqu’ils ressurgissent plus tard avec davantage de force.

Choisir le bon moment

Pour autant, communiquer ne veut pas dire parler sans cesse, il est des moments où le silence est d’or. Savoir doser les silences fait donc partie entière d’une bonne communication. Lorsque vous souhaitez évoquer un point important, personnel ou bien sûr lié au couple, pensez à trouvez le juste équilibre. Si quelque chose vous dérange et que vous aimeriez avoir une conversation à ce sujet, il peut être utile de trouver le meilleur timing pour en parler. Essayez de trouver un moment où vous et votre partenaire êtes au calme, pas trop stressés ou pressés par le temps. Vous pouvez même envisager de programmer une période pour le faire si l’un de vous deux est trop occupé. L’objectif étant de parler en face à face. Évitez ainsi d’évoquer des questions sérieuses par écrit, notamment par GSM. Dans les SMS, les lettres ou les emails, certaines phrases ou expressions peuvent être mal interprétées. Parlez en personne de façon à ce qu’il n’y ait pas de mauvaise communication inutile.

Savoir bien réagir en cas de dispute

Autre point important : savoir gérer les passages plus délicats dans son couple. Etre agacé vis-à-vis de l’attitude ou d’une remarque de la part de son partenaire n’a rien d’anormal. Tout le monde y sera en fait confronté à un moment donné. Ce qui importe, c’est davantage la manière dont vous allez aborder la situation et résoudre le(s) conflit(s). Si vous vous fâchez avec votre partenaire de manière plus ou moins sérieuse, voici quelques étapes à suivre.

Prenez le temps. Dites à votre partenaire que vous souhaitez effectuer une courte pause en écoutant de la musique ou en vous promenant par exemple avant de poursuivre la conversation. Donnez-vous le temps de faire tout ce qui pourra vous aider à vous détendre. Réfléchissez. Une fois l’orage passé, pensez à la situation et pourquoi vous êtes en colère. Est-ce la façon dont votre partenaire vous a parlé ou quelque chose qu’il aurait fait ? Découvrez le vrai problème puis pensez à comment expliquer vos sentiments. Après avoir développé comment vous vous sentez, n’oubliez pas de cesser de parler et d’écouter de manière bienveillante ce qu’il ou elle a à dire. En cas de reproche, essayez au maximum de vous mettre sur un pied d’égalité avec votre partenaire. L’utilisation du « tu » peut ressembler à une sorte d’attaque, ce qui le placera sur la défensive et le rendra donc moins réceptif à votre message. Au lieu de cela, essayez d’utiliser le « nous ». Par exemple, dites « j’ai l’impression que nous ne sommes moins proches ces derniers temps » au lieu de « tu es distant avec moi».

Ne pas attendre de l’autre qu’il déchiffre notre pensée

Ensuite, soyez honnête avec vous-même. Parfois la vérité fait mal, mais elle est la clé d’une relation saine. Admettez que vous n’êtes pas toujours irréprochable. Enfin, gardez toujours à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’une bataille que vous devez gagner à tout prix. Cela ne veut pas dire que vous devez capituler, ni en sortir frustré. Mais considérez que votre partenaire peut avoir quelque chose à dire qui vaut la peine d’être écouté. Vous ne pouvez pas supposer que votre conjoint sait ce que vous ressentez ou ce que vous voulez profondément. Vous ne partagez pas les mêmes sentiments, vision du monde ou pensées. Vous pourriez remarquer telle issue par rapport aux enfants, mais il pourrait ne pas le faire. En cas de doute, dites-le à haute voix.

Bien communiquer ne signifie pas simplement parler et écouter, c’est aussi une compétence qui se développe au fil du temps pour la très grande majorité d’entre nous. Il est parfois difficile de mener à bien cette mission. L’apport d’un professionnel extérieur devient dès lors nécessaire pour garder auprès de soi un être qui nous est cher. N’hésitez pas à me contacter pour évoquer ensemble ce sujet.