Les maux pour comprendre, les mots pour soigner

Les mots d'un spécialiste servent à soigner des maux profonds lors d'une thérapie

Maux de tête ou d’estomac récurrents, dos bloqué à répétition, eczéma, hernie, sciatique, allergie… S’il est des douleurs physiques et des maladies qui tiennent leur origine de problèmes strictement mécaniques, d’autres recèlent en revanche une raison psychologique. Le corps renvoie alors des messages qui cachent une explication souvent compliquée à exprimer verbalement. Pourtant, lorsque les maux du corps expriment haut et fort ce que nous éprouvons tout bas, il est temps d’y remédier !

Plus fréquemment qu’on ne le pense, la douleur du corps est liée à une douleur émotionnelle. C’est notamment ce qu’explique la psychologue Liesbeth Goubert de l’Université de Gand pour qui dans 90% des situations, le mal de dos trouve son origine dans des facteurs psychologiques d’après ses études sur le sujet. Malgré tout, une majorité de personnes éprouvant des douleurs souhaitent obtenir un traitement médical.

Des événements qui laissent des traces à plus ou moins long terme

Les terrains favorables à ces manifestations douloureuses peuvent aussi bien être le passage d’examens compliqués, un deuil, une séparation, une naissance, des difficultés professionnelles comme un licenciement, un changement de domicile voire une expatriation… Au cours de la vie, tout un chacun est soumis à une série d’événements tantôt positifs, tantôt douloureux et qui laisseront des traces à plus ou moins long terme dans l’esprit… et donc sur le corps. L’inconscient n’a d’autres choix que d’en faire son otage. C’est le principe de la somatisation.

Émotionnellement bouleversé, le corps renvoie un/des message(s)

Il est souvent difficile d’estimer l’impact de ces situations ou événements sur notre psyché. Le corps, lui, traduit ces souffrances immédiatement ou à retardement. Face à cette situation, les soins classiques chez des spécialistes de santé n’ont alors pas l’efficacité attendue. Certains médicaments agiront pour calmer la douleur, mais le mal restera souvent tenace. Et pour cause, il est bien plus profond. Émotionnellement bouleversé, le corps renvoie un/des message(s) en guise de réponse comme l’expliquait Salomon Sellam, médecin français et essayiste : « la maladie est un transposé exact, au niveau du corps, d’un conflit psychologique conscient ou non. »

Mettre des mots sur les maux pour guérir

Cette situation nécessite une intervention ciblée pour agir sur les maux grâce aux mots. La thérapie revient à faire de ces derniers autant de remèdes forts de leurs pouvoirs. Qu’ils soient troublants, tranquillisants, réconfortants, ces derniers ont la capacité de soigner nos angoisses, nos douleurs. Le corps n’est pas un simple « instrument » mécanique, il emmagasine nos souffrances. Il est ainsi préférable de ne pas trop les accumuler. Parfois, il reste malgré tout nécessaire de coupler cette réalité avec l’intervention d’un spécialiste comme le kinésithérapeute ou l’ostéopathe qui favoriseront la guérison.

Lorsque le corps exprime nos silences, l’importance de « vider son sac »

Ces souffrances physiques intériorisées peuvent conduire jusqu’à la dépression. « Vider son sac » pour mettre les mots sur le ou les malaises latents permettra d’aller de l’avant. Aller chercher dans le passé, proche ou lointain et déterrer des événements blessant ou bloquant est une épreuve complexe. Entrer « en contact » avec ce qui agit au plus profond de soi n’est en effet pas une partie de plaisir, mais s’avère pour le moins essentiel quand l’esprit fait mal au corps. Grâce à 5 ans d’études en psychothérapie et de nombreuses années d’expérience, je suis en mesure de vous apporter une qualité d’écoute et de compréhension lorsque vous venez me voir en thérapie individuelle ou en couple.

A l’instar de la colonne vertébrale ou de différents organes, dans les cultures orientales, certains courants de pensée font état du lien fort entre régions du corps, émotions qu’elles contiennent et les messages psychiques envoyés par l’inconscient. Pour se débarrasser d’un mal dont la médecine traditionnelle ne vient à bout, traiter l’individu dans sa globalité devient dès lors nécessaire. Une fois les émotions négatives ciblées, admises et évacuées, le corps pourra cesser de vous solliciter.